Marketing relationnel

L’infolettre est une pratique très courante pour fidéliser votre clientèle, mais prenez-vous vraiment le temps d’analyser vos résultats après chaque campagne ? L’équipe du Cercle D’or a pris l’initiative de vous rappeler quelques notions essentielles que vous pourrez appliquer sur votre plateforme d’automatisation de courriels, que vous utilisiez Mailchimp ou tout autre logiciel de courriel marketing, c’est très simple : le succès d’un bon envoi de masse commence d’abord par son taux d’ouverture.

UN TITRE ACCROCHEUR

Comme expliqué dans le paragraphe ci-dessus, le titre d’un courriel est le premier facteur de réussite d’une infolettre. C’est le moment de faire preuve de créativité et rédiger une phrase intrigante et accrocheuse qui donnera envie à votre destinataire de franchir le cap du clic. Nous avons questionné notre équipe d’experts afin de recueillir des conseils à vous partager, voici ce qu’ils nous ont répondu :

  • Le titre doit être court (4 à 5 mots sans plus)
  • Évitez les caractères spéciaux
  • Évitez les majuscules qui peuvent influencer le ton Pensez à mettre un call-to-action1
  • N’hésitez pas à utiliser le nom de votre destinataire (approche personnalisée)
  • Segmenter vos contacts

Vous avez importé plusieurs contacts pris de cartes professionnelles recueillis dans des activités d’affaires et chambre de commerce ? Sachez une chose, il est rare qu’un groupe possède des besoins similaires. Informez-vous sur votre lecteur potentiel, plus vous en saurez, plus vous pourrez répondre à ses critères et viser juste sur la bonne information à lui envoyer. Faites le tri, votre liste ne devrait pas se nommer : prospects Cercle D’or, mais plutôt : liste chambre de commerce. Si vous voulez aller encore plus loin, vous ajouterez le lieu, en plus de la langue. Si vous n’êtes pas certain de comment nommer vos groupes, écrivez sur une feuille le type de communication que vous voudrez envoyer.

Si vous prévoyez à l’intérieur de votre stratégie d’infolettre, envoyer des invitations à des événements que vous organiserez, peut-être que le lieu sera pertinent pour déterminer un périmètre d’envoi, à vous d’y voir. Sachez toutefois que vous pouvez, en tout temps évitez l’incertitude et envoyez un sondage pour questionner vos contacts sur le type de communication qu’ils aimeraient recevoir. Cette tactique pourra peut-être vous sauver la mise en termes de désabonnements.

AVOIR UN BON TIMING

La meilleure chose à faire est de vous demander si votre liste regroupe des contacts B2B ou B2C, cela pourrait grandement influencer votre journée et heure d’envoi. En B2B, il est chose fréquente de consulter ses courriels sur les heures de travail, votre communication pourrait alors être envoyée à 9:h00 en matinée ou encore à 13:00 vers l’heure du lunch, mais attention, en B2C, vous pourriez avoir à joindre vos destinataires le jeudi soir afin de les informer d’une offre exclusive qui aura lieu le jour suivant en magasin ou encore sur le web. C’est à ce moment qu’il devient intéressant de programmer ses envois. La programmation de campagnes exige d’avoir une bonne planification sur le moyen long terme.

Dans tous les cas, ne pas prendre de chances, vos courriels sont précieux et la dernière chose que vous voudrez est de voir votre taux de désabonnements monter en flèche. Au Cercle D’or, on s’occupe d’augmenter et maintenir vos performances et surtout, on applique les bonnes pratiques pour vous ! Parlez-nous de votre projet ici.

0