Créativité, Culture d'entreprise

En 2019, le terme créativité prend un sens très large. Auparavant, on l’associait à l’art et la liberté d’expression, mais aujourd’hui on le retrouve au sein de plusieurs entreprises de secteurs différents souhaitant innover. Voici donc comment je traduirais la créativité : c’est avoir suffisamment d’audace et d’ingéniosité pour savoir se démarquer en sortant des sentiers battus.  Certains se diront alors que ce n’est malheureusement pas une approche qu’ils veulent adopter, tout simplement, car ils ne savent pas comment, d’autres diront que ce n’est pas ‘’dans leur nature’’. Je me souviens de professeurs et entrepreneurs m’ayant dit un jour: « La créativité, ce n’est pas inné, c’est un muscle qui se développe avec le temps. » Ce jour-là, j’ai moi-même commencé à me considérer comme une personne créative. Il ne me manquait plus qu’une chose, comment faire pour développer ce muscle capricieux situé dans l’hémisphère gauche de notre cerveau ? Il y a plusieurs stimulants à la créativité, mais avant de vous lancer dans un brainstorming interminable, voici quelques conseils :

 

MARCHER

Quoi de mieux qu’une marche de 2 heures dans un lieu paisible et inspirant pour vous imaginer les meilleurs scénarios. Parfois, la solution est si près qu’il faut la regarder de loin pour mieux l’admirer. Sortir de la maison vous permettra de vous immerger dans un monde différent de celui dans lequel vous êtes parfois coincé. En plus de la marche, vous pouvez également assister à des événements/conférences et même regarder des films. N’oubliez pas, avoir un bloc-notes dans votre sac peut être une bonne idée pour retranscrire vos élans créatifs. Plus votre cerveau est brimé d’oxygène, plus il lui sera difficile de vous alimenter avec ce que vous attendez de lui.

 

PROJECTION DANS LE FUTUR

On nous dit souvent de vivre le moment présent, mais en affaires il est primordial d’imaginer votre produit ou service dans les 5-10 prochaines années. Une vision long terme peut vous donner plusieurs idées pour vous rendre du point a au point b. Dites-vous que votre aventure est une histoire, et que les moments clés de cette histoire sont les moments où vous saurez faire usage de votre créativité. Il peut être intéressant de dessiner une ligne du temps et d’y insérer vos objectifs et surtout, par écrit. Les écrits vous pousse à réfléchir avec votre corps tout en respectant le rythme de vos pensées qui sont, parfois bouleversées devant un écran d’ordinateur. Évitons donc le fameux symptôme de la page blanche !

 

ÊTRE CRÉATIF POUR AUGMENTER SES STATISTIQUES

Et oui, votre marketing de contenu sera directement récompensé. Par exemple, vous rédigez des blogues et vous remarquez une baisse dans les visites de vos internautes ? Ou alors vous lancez une campagne publicitaire Facebook Ads ou Google Ads et vous remarquez que votre CPC est en baisse ? Et bien peut-être qu’il est temps de vous renouveler, de trouver des idées nouvelles et engageantes qui permettront de diriger le regard de vos clients vers vous et non vos concurrents. Cela peut faire toute la différence entre les entreprises qui ont une bonne stratégie de croissance et les entreprises qui adoptent la technique de la paresse. De plus, votre créativité peut également générer des économies considérables, notamment sur vos budgets de campagne que vous pourrez diminuer en gardant la même portée, voir plus. Nul ne sert d’investir dans une photo libre de droits avec un message Call-To-Action qui ne vous font pas vibrer, comment espérer une réaction différente de votre audience alors ?

 

Au Cercle D’or, on met votre créativité à l’épreuve et notre équipe vous aide à vous creuser les méninges pour faire ressortir le meilleur de vous-même. Vous aimeriez avoir une consultation pour savoir comment vos publicités pourraient marquer les esprits ? Parlez-nous de votre projet ICI.

 

0

Marketing relationnel

L’infolettre est une pratique très courante pour fidéliser votre clientèle, mais prenez-vous vraiment le temps d’analyser vos résultats après chaque campagne ? L’équipe du Cercle D’or a pris l’initiative de vous rappeler quelques notions essentielles que vous pourrez appliquer sur votre plateforme d’automatisation de courriels, que vous utilisiez Mailchimp ou tout autre logiciel de courriel marketing, c’est très simple : le succès d’un bon envoi de masse commence d’abord par son taux d’ouverture.

UN TITRE ACCROCHEUR

Comme expliqué dans le paragraphe ci-dessus, le titre d’un courriel est le premier facteur de réussite d’une infolettre. C’est le moment de faire preuve de créativité et rédiger une phrase intrigante et accrocheuse qui donnera envie à votre destinataire de franchir le cap du clic. Nous avons questionné notre équipe d’experts afin de recueillir des conseils à vous partager, voici ce qu’ils nous ont répondu :

  • Le titre doit être court (4 à 5 mots sans plus)
  • Évitez les caractères spéciaux
  • Évitez les majuscules qui peuvent influencer le ton Pensez à mettre un call-to-action1
  • N’hésitez pas à utiliser le nom de votre destinataire (approche personnalisée)
  • Segmenter vos contacts

Vous avez importé plusieurs contacts pris de cartes professionnelles recueillis dans des activités d’affaires et chambre de commerce ? Sachez une chose, il est rare qu’un groupe possède des besoins similaires. Informez-vous sur votre lecteur potentiel, plus vous en saurez, plus vous pourrez répondre à ses critères et viser juste sur la bonne information à lui envoyer. Faites le tri, votre liste ne devrait pas se nommer : prospects Cercle D’or, mais plutôt : liste chambre de commerce. Si vous voulez aller encore plus loin, vous ajouterez le lieu, en plus de la langue. Si vous n’êtes pas certain de comment nommer vos groupes, écrivez sur une feuille le type de communication que vous voudrez envoyer.

Si vous prévoyez à l’intérieur de votre stratégie d’infolettre, envoyer des invitations à des événements que vous organiserez, peut-être que le lieu sera pertinent pour déterminer un périmètre d’envoi, à vous d’y voir. Sachez toutefois que vous pouvez, en tout temps évitez l’incertitude et envoyez un sondage pour questionner vos contacts sur le type de communication qu’ils aimeraient recevoir. Cette tactique pourra peut-être vous sauver la mise en termes de désabonnements.

AVOIR UN BON TIMING

La meilleure chose à faire est de vous demander si votre liste regroupe des contacts B2B ou B2C, cela pourrait grandement influencer votre journée et heure d’envoi. En B2B, il est chose fréquente de consulter ses courriels sur les heures de travail, votre communication pourrait alors être envoyée à 9:h00 en matinée ou encore à 13:00 vers l’heure du lunch, mais attention, en B2C, vous pourriez avoir à joindre vos destinataires le jeudi soir afin de les informer d’une offre exclusive qui aura lieu le jour suivant en magasin ou encore sur le web. C’est à ce moment qu’il devient intéressant de programmer ses envois. La programmation de campagnes exige d’avoir une bonne planification sur le moyen long terme.

Dans tous les cas, ne pas prendre de chances, vos courriels sont précieux et la dernière chose que vous voudrez est de voir votre taux de désabonnements monter en flèche. Au Cercle D’or, on s’occupe d’augmenter et maintenir vos performances et surtout, on applique les bonnes pratiques pour vous ! Parlez-nous de votre projet ici.

0